Skip to main content

Littératures de langue française

Ressources documentaires en littérature de langue française

La Collection Voltaire

À propos de la collection sur Voltaire :

 

Ouvrages publiés et manuscrits par et sur Voltaire du 18e au 20e siècle, dont beaucoup sont d'origine américaine, rassemblés par un érudit de Voltaire. La collection comprend quelque 900 éditions par Voltaire, plus de 1800 ouvrages par ses contemporains et plus de 42 manuscrits.

La collection est sous la responsabilité de la bibliothécaire agrégée, Ann Marie Holland, qui est également bibliothécaire de liaison en livres rares et collections spécialisées. 

Description détaillée de la collection

Dans ses œuvres de fiction comme au théâtre, en passant par la poésie, l’écriture de Voltaire aborde de manière critique les grandes questions sociales, politiques et philosophiques du XVIIIe siècle. Sa voix occupait une place centrale non seulement au sein de la réflexion qui avait cours à cette époque, mais aussi au cœur du violent bouleversement qui a émergé des Lumières, autour des questions reliées à la meilleure forme de gouvernement et à l'autorité de l'église. Son conte philosophique Candide (1759), peut-être son œuvre la plus célèbre, présente un défilé d’hypocrisie, de cruauté et de désillusion de toutes sortes avec le monde «civilisé».

En 2013, McGill a acquis la collection de J. Patrick Lee ajoutant un pan important à la collection existante sur l'histoire intellectuelle du XVIIIe siècle. Lee, un universitaire américain, érudit de Voltaire, a publié plusieurs articles sur ce dernier, souvent en relation avec des éditions  conservées dans sa vaste bibliothèque personnelle du XVIIIe siècle, qui compte environ trois mille volumes.

La collection comprend plus de 42 textes et lettres manuscrits, y compris de la correspondance à destination et en provenance de Voltaire. Il existe également environ 900 cents éditions par Voltaire et un important groupe de 1800 œuvres de ses contemporains, dont beaucoup sont des commentateurs de Voltaire. Une particularité de cette collection Voltaire est le grand nombre d'éditions illustrées, pour la plupart américaines. Les ressources documentaires critiques portant sur de nombreux titres détenus dans la collection fournissent un excellent support à la compréhension des œuvres et le contexte pour comprendre ces dernières dans leur ensemble.

Les livres de provenance américaine constituent un des intérêts des traductions anglaises. Parmi les plus remarquables d’entre elles, l’on trouve une copie des Œuvres complètes de Voltaire avec l’ex-libris de Theodore Roosevelt, et un livre manuscrit de poésie en français, qui porte l'ex-libris du George Washington.

Collections connexes :  Outre les collections générales de livres rares de McGill portant sur la littérature et la philosophie du XVIIIe siècle, plusieurs des collections spéciales constituent une base exceptionnelle pour l'étude de cette période. La Collection Jean-Jacques Rousseau *, par exemple, fournit des informations importantes sur l'autre figure dominante des lettres politiques françaises de ce siècle. La collection David Hume * et le corpus de documents par et sur Frances Burney * et  sa famille fournissent des compléments importants qui permettent d’établir un pont entre  les communautés britanniques et continentales.

Estampe, « Prière pour Voltaire » par Madame Lamothe, 1805.

Bibliothécaire de liaison : Ann-Marie Holland  ann.marie.holland@mcgill.ca Livres rares et collections spécialisées

 

Comment consulter la collection

La collection des livres est accessible via le catalogue de McGill.  Quelque 42 manuscrits sont disponibles pour consultation sur demande auprès du bibliothécaire.  Ils sont également dans le catalogue McGill (nu: ms voltaire). Par ailleurs, les manuscrits se retrouvent en format numérisé via le Internet Archive. Cliquer ici

La Collection Rousseau

À propos de la collection sur Rousseau :

Remarquable pour la richesse de ses éditions contemporaines et ses nombreuses éditions de ses œuvres complètes, la collection de McGill s'est dévelopée avec soin à partir d'éditions rares, ce qui en fait une ressources de choix en Amérique du Nord.

La collection Rousseau a été constituée au début des années 1950 en complément de la collection David Hume. La collection comprend aujourd'hui quelque 254 éditions originales, anciennes et variantes des œuvres de Rousseau, ainsi que des critiques et des réponses contemporaines antérieures à 1801. 

  La collection est sous la responsabilité de la bibliothécaire agrégée, Ann Marie Holland, qui est également bibliothécaire de liaison en livres rares et collections spécialisées. 

Description détaillée de la collection

Philosophe et homme de lettres d'origine suisse, Rousseau était un penseur original, largement en contradiction avec les opinions dominantes de l'époque. Ses œuvres ont suscité des débats à travers l'Europe et, par conséquent, ont été abondamment imprimées. Ses idées sont toujours au cœur des programmes d'enseignement et ses écrits largement utilisés dans les cours et les travaux de recherche. Formé dans les années 1950, la collection était et considérablement développé dans les années 1980 et 1990 par un antiquaire de livres anciens du 18e siècle.

La collection comprend plus de 250 écrits de Rousseau, dont certains sont des éditions originales ou qui leur sont immédiatement postérieures y compris des contrefaçons. Elle est composée principalement d’ouvrages en français, mais aussi de traductions en anglais, d’adaptations et d’abrégés qui contribuent à enrichir le matériel destiné à l’étude de cette collection.

Rousseau se distingue par la riche diversité de son œuvre: essais, fiction, traités politiques, recueils de botanique, dictionnaire de musique et opéra, imprimés dans des livres et rassemblés dans ses œuvres complètes, tandis que de nombreux pamphlets attestent du caractère controversé de ses idées.

Faits marquants: Rousseau a d'abord attiré l'attention avec un essai pour lequel il avait obtenu un prix portant sur les arts et les sciences publié en juin 1751 sous le titre Discours sur les arts et les sciences, suivi par Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755). La collection abrite ces œuvres essentielles ainsi que les nombreuses brochures et répliques qui ont fait rage pendant des décennies. McGill rassemble également de manière exhaustive les titres les plus célèbres sur lesquels Rousseau a travaillé simultanément: La Nouvelle Héloïse (1761), Emile ou de l’éducation (1762) et le Contrat social (1762). Rousseau a eu un large impact en Grande-Bretagne. Les traductions en anglais ont contribué au développement d’idées émanant d’une perspective culturelle différente. La collection comprend aussi de nombreux commentaires et critiques contemporains sur ses œuvres, comme les nombreuses répliques publiées dans des brochures et des livres en réponse à sa Lettre à d’Alembert (1758) et qui ont abouti à une discorde irréparable entre les encyclopédistes.

Le Dictionnaire de musique de Rousseau (1764) et ses cours de botanique y compris les Lettres élémentaires sur la botanique (1771) sont largement représentés dans la collection.  Rousseau a également façonné le genre autobiographique de manière intéressante et l'a utilisé pour expliquer et défendre ses propres écrits dans les Confessions et les Rêveries d'un promeneur solitaire, publié à titre posthume. Parmi les exemples notables à McGill, des œuvres rassemblées de Rousseau figurent un premier ensemble publié à Genève en 1756 et les Oeuvres de Rousseau publiées à Amsterdam en 1770 par l'éditeur exclusif de Rousseau, Marc-Michel Rey. Les éditions de Rousseau sont les éditions les plus illustrées de toutes les éditions des philosophes des Lumières, ce qui contribue à leur donner une grande valeur auprès des collectionneurs.

Pour ce qui est des manuscrits, il existe également une copie contemporaine de «Jean Jacques Rousseau… à Christophe de Beaumont», datée de 1763, représentant la réponse de Rousseau à l’archevêque Beaumont sur la condamnation d’Emile par ce dernier. En outre, il existe des exemples d'apocryphes de Rousseau, comme les Lettres d'une religieuse italienne.

Collections connexes : McGill est une destination majeure pour les études portant sur les Lumières. La collection Rousseau est un élément fondamental des fonds de McGill spécialisés dans les Lumières françaises. Elle constitue un contrepoint intéressant à la Collection J.Patrick Lee Voltaire, et contribue à enrichir le fonds dédié aux écrits des encyclopédistes et de nombreux auteurs français des Lumières: Crébillion fils, Louis-Sébastien Mercier et Rétif de La Bretonne et des écrivaines telles que Madame de Graffigny. Elle entretient aussi un lien très fort avec les collections portant sur la Révolution française et l’époque napoléonienne. La collection a des liens spécifiques avec la philosophie britannique de l'époque, y compris celle du philosophe écossais David Hume, et a un rapport plus large avec les vastes collections de l'histoire intellectuelle du XVIIIe siècle.

Estampe, « Pensée de J.J. Rousseau » par Madame Lamothe, 1805.

Bibliothécaire de liaison:  Ann-Marie Holland   ann.marie.holland@mcgill.ca  Livres rares et collections spéciales

Comment consulter la collection

La collection des livres est accessible via le catalogue de McGill.  Des  manuscrits dans la main de Rousseau sont disponibles sur demande auprès du bibliothécaire.

 

La Collection Napoléon

À propos de la Collection Napoléon

La collection Napoléon est devenue l’une des ressources les plus remarquables de l’époque napoléonienne en Amérique du Nord. Elle est particulièrement exceptionnelle par la richesse et l’abondance de son iconographie par ailleurs largement partagées avec les musées et les chercheurs du monde entier.  

La collection comprend quelque 3000 livres, brochures, périodiques, documents gouvernementaux et feuillets, en plus de près de 2500 estampes, dont plus de 250 caricatures haut en couleur. Il existe plus de 410 éphéméras imprimés, souvenirs et objets dont la plupart datent du XIXe siècle.

Description détaillée de la collection

 

Livres et documents historiques, culturels et politiques sur la période tumultueuse de la Révolution française et le règne de Napoléon dont beaucoup sont des ouvrages et manuscrits du 19e siècle rassemblés par le chef de la bibliothèque de McGill. 

La collection Napoléon est devenue l’une des ressources les plus remarquables de l’époque napoléonienne en Amérique du Nord. Elle est particulièrement exceptionnelle par la richesse et l’abondance de son iconographie par ailleurs largement partagées avec les musées et les chercheurs du monde entier.  La collection comprend quelque 3000 livres, brochures, périodiques, documents gouvernementaux et feuillets, en plus de près de 2500 estampes, dont plus de 250 caricatures haut en couleur. Il existe plus de 410 éphéméras imprimés, souvenirs et objets dont la plupart datent du XIXe siècle.

La collection Napoléon se distingue par la profondeur du fonds de publications et de gravures datant d’avant 1850. Elle et majoritairement en français, en anglais, avec quelques exemples en allemand, en italien et en néerlandais. La collection couvre la Révolution française, le Premier Empire et les régimes successifs du XIXe siècle. Elle se prolonge par des réflexions sur l’ère napoléonienne, des œuvres sur Napoléon Bonaparte, son entourage et les membres de sa famille, avec des publications qui traversent tout le XXe siècle.

La collection a été créée dans les années 1950 sous les auspices du bibliothécaire universitaire de l’époque, Richard Pennington (1947-1964). En commençant par un modeste don de livres et d’estampes de l’éditeur canadien Frederick Southam (1869-1946), Pennington est reconnu pour avoir construit le noyau de la collection avec des marchands européens jusqu’aux années 1960. Le personnel de la bibliothèque a poursuivi depuis ces efforts d’acquisition et constitué un solide fonds d’archives numériques. 

Faits saillants : La collection offre un éventail de perspectives sur Napoléon et son époque, de ses sympathisants à ses détracteurs, rendu accessible à travers un large éventail de médias. Il existe plusieurs éditions contemporaines du Code civil dans une multitude de langues ainsi qu’une série des Bulletins des Lois (1794-1815). Quant aux planches, McGill abrite une copie de la « Proclamation de la République française » de Napoléon imprimée au Caire (1800) en français et en arabe. L’expédition en Égypte est bien documentée. Les mémoires de batailles et de tactiques militaires sont décrites dans les livres des généraux et historiens militaires contemporains les plus admirés de la période napoléonienne. Les points saillants comprennent des plans avec plus d’une centaine de cartes et d’atlas, dont la Vie politique et militaire de Napoléon (1827) par Antoine-Henri, baron Jomini (1779-1869). Certains livres proviennent du fils de Joséphine Eugène de Beauharnais.

À cela s’ajoutent de nombreux exemples de lithographie, qui ont été utilisés pour magnifier et construire la légende de Napoléon auprès d’un large public, ainsi que plus d’une centaine de gravures sur bois en couleur de la célèbre imprimerie de Jean-Charles Pellerin à Épinal, en France. Ces dernières sont complétées par des albums d’estampes telles que le Sacre de Napoléon (1815), d’Isabey et Percier, ainsi que des livres de costumes, des théâtres de jouets en papier du 19e siècle et d’autres objets qui caractérisent les loisirs de ce siècle. 

Des manuscrits et documents uniques font partie de la collection Napoléon parmi lesquelles on notera en particulier les « Mémoires et dessins de Napoléon à Sainte-Hélène, par Frederick Allison, son ordonnateur de 1815-1821 » avec des notes de J. Holland Rose, 1934.  La collection Napoléon contient de la correspondance et des documents originaux signés, dont un exemple est une collection de papiers privés du duc de Wellington concernant les guerres napoléoniennes. Enfin, il y a des objets tels que des statuettes, des pièces de monnaie, des cartes et des objets d’artisanat.

Collections connexes :  La collection générale de livres rares abrite une riche diversité d’ouvrages historiques, à la fois iconographiques et textuels, sur la Révolution française et l’histoire de France. Les philosophes des Lumières françaises et les écrits de nombreux auteurs du début du XIXe siècle - Madame de Staël, Chateaubriand et Tocqueville, pour n’en citer que quelques-uns, contribuent tous à créer un ensemble important de documents liés à la littérature et à l’histoire françaises jusqu’au XIXe siècle.

Estampe, « Napoléon Bonaparte Premier Consul de la République Française ». Par W. Dickinson d’après Antoine Gros, ca.1802.

Bibliothécaire de liaison : Ann-Marie Holland  ann.holland@mcgill.ca Livres rares et collections spécialisées

Comment consulter la collection

La collection des livres est accessible via le catalogue de McGill. Un inventaire manuscrit des estampes fait de la main de Richard Pennington est disponible sur demande, tandis que la gamme complète de l’iconographie (livres reliés et feuilles numérotées de près de 9000 entrées) peut être explorée via un site Web de collection numérique. Des centaines de brochures et de feuillets et quelques pièces de realia sont disponibles sur demande auprès du bibliothécaire.

Bibliothécaire de liaison en livres rares et collections spécialisées

Profile Photo
Ann Marie Holland
Contact:
Rare Books and Special Collections, McLennan Library Building, 4th floor

Website

Bibliothécaire de liaison en littératures de langue française

McGill LibraryQuestions? Ask us!
Privacy notice